Vivre QiGong

Mouvements et bien-être

Automne

illustration Un Point de Vue !

Avez-vous remarqué que la nature nous offre toujours un paysage changeant, d’un instant à l’autre… En automne, c’est encore plus probant ! surtout pour dénuder la parure de l’été.. On se déshabille, comme avant de se coucher ! et qu’on le veuille ou pas, on sait que les jours raccourcissent, et qu’il va nous falloir affronter les nuits plus longues et plus froides, en retournant notre regard VERS l’intérieur, derrière nos paupières closes !

Ah, cet intérieur si difficile à définir si on ne comprend pas qu’en réalité il ne nous quitte pas  et si on le considère comme dit l’auteur du livre (« regarder ce qui est.. et sourire » aux éditions ACCARIAS L’originel  ): en tant qu’espace ou en tant que silence… »L’espace préexiste à tout ce qu’il contient, et n’est pas divisé entre intérieur et extérieur… »  » de même le silence préexiste à tout ce qu’il porte comme son et n’est pas modifié en soi par le son ou quelque bruit que ce soit ! Il reste le silence de fond sans lequel rien ne pourrait être entendu »..

Je suis d’accord !.. et vous ? Quelle expérience pouvez-vous en tirer ? … Un sourire ?

Lire plus
illustration L’automne…Monotone ?

Nous y voilà…! Cette si belle saison de l’été Indien joue avec les couleurs… Un coup rouge, un coup orange, un coup jaune, tout se décline, en cette fin d’été, comme une palette d’artiste ! On danse avec le vent, on saute dans les flaques, mais des fois on essuie des vagues, des torrents de boue, et là on plonge dans la grisaille moins drôle des éléments qui se déchainent… ! tant de contrastes fatiguent, et rien n’est vraiment plus à sa place…! On dirait que ce rendez-vous d’arrière saison, qui, jusque là se faisait en douceur, est devenu saccadé, voire brutal, où plus rien n’est comme « avant » !

On « perd » ses points de « repère »…

Non, décidément rien n’est monotone !… On n’a plus le temps même d’être nostalgique !!

Lire plus
illustration Si la tristesse m’était contée…

Je la choisirais en automne !

C’est vraiment la saison qui incline à la nostalgie… Les feuilles tombent en tourbillonnant et recouvrent sous la pluie les allées des jardins, les trottoirs, tous les endroits où elles peuvent s’entasser avant qu’on les ramasse, qu’on les balaye, qu’elles disparaissent… Elles nous rappellent que tout est éphémère sur terre, et cela nous rend triste !

Alors que les feuilles, elles, ne sont pas tristes ! Elles passent, c’est tout !

Quelle sagesse !

Lire plus
illustration Vive l’Automne !

On a du mal à vraiment imaginer que l’été est passé, la chaleur est toujours au rendez-vous pour accueillir ce passage vers le froid que représente dans toute sa beauté …l’automne !

Chaque année les saisons se déroulent et s’enroulent, en nous, comme des serpents d’Energie, où les éléments se déploient et révèlent toutes leurs caractéristiques, en déclinant avec nonchalance leurs charmes, leur liberté, leur puissance et en donnant à Dame Nature tous les droits !

Les matins sont plus frais, les soirées aussi… Les fruits sont sucrés, et on se régale encore de toutes leurs couleurs vives ! Le vent se prépare à la fête… Les feuilles commencent à jaunir, et elles vont bientôt danser jusqu’au sol, où elles vont s’amonceler.. Encore de l’exercice en vue, pour les ramasser ! Aïe le dos !!

Lire plus
illustration Un vent de folie !

Oui ! le vent souffle en rafales, en tourbillons, et les feuilles s’envolent comme tout ce qui se trouve sur son passage et qui ne pèse plus, qui ne compte plus, ou qui ne connait pas sa destination !

N’avez-vous pas remarqué comme vous êtes vulnérable dès que vous ne savez pas ce que vous voulez ?

C’est ce que nous enseigne cette magnifique saison qu’est l’automne ! C’est un temps pour réfléchir, faire le point, ranger, choisir ce qu’on garde, ce qu’on jette ou qu’on laisse partir avec un sourire de reconnaissance  pour les bons moments passés ensemble, que ce soit un objet familier, ou une relation particulière. La nature nous enseigne si bien notre histoire !

Le vent fort peut réellement perturber les énergies en les dispersant dans toutes les directions… D’où l’importance d’être centré.

Nos poumons deviennent l’organe principal, le plus actif pour nous rappeler notre lien à l’élément AIR, et à nos pensées, ces fameuses pensées qui déterminent nos sentiments, et nos expériences de vie ! « bon », « mauvais », nous interprétons tout ce que nous voyons, et nous ressentons tout, comme ce vent qui nous caresse le visage, ou nous giffle quand il se déchaine et qu’on insiste en luttant pour avancer.

Dans le Qi-Gong, on déploie les ailes ! et on s’envole en suivant le courant !

Mais à l’abri, dans la visualisation interne. Jamais dehors quand le vent souffle !

C’est un entraînement de l’Esprit, une préparation à bien installer comme pratique préventive.

Lire plus