Vivre QiGong

Mouvements et bien-être

Yin et Yang

illustration Yin en action : S’apprêter à recevoir

Pour bien des personnes “recevoir” est facile. Mais c’est bien plus subtile que ça !

 J’ai entendu dire ”Si on me donne, je prends !” Hum… c’est basé sur une méconnaissance importante d’une loi essentielle d’attraction-répulsion ! Et cette personne ne reçoit pas grand chose réellement, puisqu’elle attend qu’on lui donne… pour prendre ! Déjà prendre est un acte Yang, et cela signifie qu’elle est dans le désir inconscient bien sûr, du moins je l’espère pour elle, d’aller puiser chez le “donneur” plus que celui-ci n’a l’intention de donner ! Et dans l’inconscient toujours, les vibrations envoyées par le “demandeur” sont celles du manque.

Les deux parties en actions sont dans une même énergie ! Il n’y aura pas d’échange.

Pour travailler sur le Yin, il faut bien comprendre le processus de la combinaison subtile du Yin et du Yang.

Dans le Taï Chi, ce magnifique symbole circulaire, noir avec une pointe de blanc, et blanc avec une pointe de noir, le mouvement de la vie est lancé. Mais les deux doivent être en équilibre !

S’il y a des distorsions, tout est faussé. Du moins, tout est parfaitement imparfait …! Mais le Qi circule et rétablit l’équilibre, ou il ne circule pas et la maladie s’installe.

OK ! je veux recevoir les cadeaux du Père Noël !..

Lire plus
illustration Penser en terme de Yin et de Yang !

Pour que le Qi circule, il est nécessaire de bien comprendre cette formidable énergie en mouvement permanent que sont le célèbre couple “Yin et Yang”.

Vous savez bien maintenant les caractéristiques du Yin – l’obscurité, le froid, l’intériorité, le féminin, la souplesse, ce qui est réceptif - et le Yang – la lumière, la chaleur, la force, l’extériorité, la rigidité, tout ce qui s’impose, le masculin.

Ces deux principes du Yin et du yang se retrouvent dans tout, et en particuliers chez l’homme et la femme. Mais que nous soyons homme ou femme, les deux sont présents en nous.

Lorque nous nous exprimons d’une manière claire et forte, nous activons le Yang. Lorsque nous nous taisons, et que nous réfléchissons, nous sommes dans le principe Yin. En s’observant, on constate rapidement l’excès, ou le manque, et on peut plus facilement y remédier.

Lire plus
illustration Li : trigramme du Feu

Li est le trigramme du Feu, qui représente à la fois la saison et l’élément. Le feu de Li évoque la chaleur torride que l’on peut ressentir lorsqu’on est en plein soleil, au sud et à midi ! Lumière intense, clarté, soleil, tout cela amène pour les Chinois une ouverture de conscience qui éveille la vie végétative à une autre dimension. C’est ainsi que le Shen apparait dans la vie à mesure qu’elle se déploie.

Les deux traits Yang à l’extérieur et Yin à l’intérieur figurent bien l’image du bouclier, de la cuirasse, de la force du commandement comme la direction du sud vers laquelle les empereurs se tournent pour y puiser l’inspiration.

Lire plus
illustration Préparer l’arrivée du dragon !

Nous sentons tous, en ce moment, que des énergies vives circulent en nous, pour peu que nous y fassions attention. Mais il y a encore quelques restes de l’hiver avec par moment, comme une envie de s’asseoir, laisser poser le corps et tout son poids, le vider de l’excès de manteaux, de vestes, et des montagnes de couvertures diverses qu’on décide de porter pour se sentir protégé.

Ouf, l’hiver s’en va, on va se relever, se secouer, se déshabiller et enfin bouger, danser, courir, rire, et se sentir libre, léger, joyeux, en pleine croissance. Voilà le mot juste :  croissance !

Au printemps tout pousse, tout sort de terre !

Mais le dragon ne sort pas de terre, il arrive du ciel. Croyez-moi, il est réel. Dans ce monde de l’Esprit, il règne en maître. Ce superbe spécimen représente notre intuition, notre guide, notre force de vie. Notre réceptivité aux mondes internes. L’aspect le plus précieux de la féminité.

Il est bleu et vert. Sa place est dans le foie. Il peut se placer aussi au-dessus de l’oreille gauche légèrement écarté de la tête. Là, il nous parle, nous insuffle une vérité, des paroles de sagesse. Sa flamme réchauffe et ne brûle pas. Quand tout va bien, il guide le tigre dans ses actions, quand tout va mal il se bat avec le tigre, et le tigre le lui rend bien. C’est la lutte de pouvoir traditionnel, qui se retouve dans tous les couples. L’enjeu est donc de taille !

Comment préparer l’arrivée du dragon. D’abord en buvant des tisanes pour le foie, et en commençant à entrainer sa voix pour chasser les colères. Le son doit venir du ventre et non de la gorge. Serrer les poings. Alterner gauche et droite. Lâcher.

Lire plus
illustration Médecine traditionnelle Chinoise : les poumons

Dans le Nei Jing il est dit que le poumon est le “ministre d’Etat”, car c’est lui qui règle le débit de l’Energie dans les méridiens. Il est aussi dit qu’il est “le toit” de tous les organes, car il est placé en haut de la poitrine, et contrôle l’Energie montante. L’Energie du ciel qui concerne celle de l’air et de la respiration est  Yang. Mélangée à celle extraite de la nourriture par la rate (élément Terre YIN), elle devient l’Energie ancestrale  “ZONG QI stockée au centre de la poitrine, qui pousse le sang dans les vaisseaux, et l’Energie dans les méridiens.

On comprends donc l’importance d’une hygiène de vie saine, d’une respiration régulière et profonde, pour que le moteur énergétique que représente le poumon joue son rôle avec facilité et aisance. Car dès que l’Energie du poumon est en difficulté, c’est tout l’organisme qui s’en ressent.

Lire plus