Vivre QiGong

Mouvements et bien-être

Qi Gong

Véritable art de vivre, le Qi-Gong harmonise le mental, les émotions et le corps physique. De nombreux articles relatifs au qi-gong (vie quotidienne, société, famille…) et sur les univers connexes sont à votre disposition ci-dessous.

illustration L’été Indien

Cette année nous avons pu bénéficier d’un bel été Indien… Une saison méconnue en Europe, où l’on plonge en général en Octobre dans l’humidité, le brouillard, et une fraicheur qui fait rapidement ranger les vêtements légers de l’été. Mais pas cette année ! Un soleil magnifique réjouit les coeurs qui continuent à s’enthousiasmer sous les tee-shirts en bronzant encore pour le plus grand plaisir des adeptes du « doré pain d’épice »

Tant mieux !.. Ce petit coeur participe aussi au bien-être des poumons, avec la rate, et bientôt les reins…

Je vais donc vous donner un autre exercice, pour compléter ceux du mois d’octobre.

C’est un exercice qui fait travailler le coeur la rate et les reins.

Mains sur tantien, plier légèrement les genoux, les épaules sont détendues. Respirez dans votre sphère d’intention, bleue, au milieu du front. Mettez-y la phrase « Je suis quelqu’un d’unique et de merveilleux. Plus je m’aime, moins je stresse. » Puis écartez largement vos jambes. Prenez une position assise, les deux genoux pliés. Gardez le genoux gauche plié, tendez la jambe droite, et prenez votre tête avec votre bras gauche, en posant la main gauche sur l’oreille droite. Se pencher en trois temps sur le côté droit. La main droite se pose sur le côté gauche, sous l’aisselle. Répétez la phrase « Je suis un être unique et merveilleux » d’un côté, et « Plus je m’aime, moins je stresse » de l’autre.

Un autre exercice pour les poumons :

Un série de 10 respirations en mettant les poings sur la poitrine, les coudes levés, parallèles au sol. Les faire glisser en appuyant sur la poitrine jusque sous les aisselles. Rentrez le ventre en appuyant à l’expiration et en descendant les bras sur les côtés. Ouvrir les poings sur la taille. Faire un petit mouvement circulaire, en continuant la respiration consciente. Encore 10 fois. Dire la phrase « Je reconnais en mon corps un excellent ami. »

Vous voilà prêts à passer un excellent mois de Novembre en accueillant avec bonne humeur les premiers frissons de l’hiver..

Lire plus

Encore du vent chaud, l’été se prolonge… Pourtant l’automne arrive à grands pas, avec ses journées plus courtes, une activité « interne » différente, plus axée sur une nouvelle direction, un sillon à creuser pour préparer correctement l’hiver, le froid, la neige, et se mettre à l’abri des intempéries ! Oui, tout cela on le sait, en général, et l’organisme saura bien nous montrer si on a su « engranger » les récoltes, ou si on n’a rien prévu, particulièrement au niveau du nez, de la gorge, des poumons… Du système respiratoire, donc !

Oui l’automne nous teste nos défenses immunitaires, donc l’état de notre TERRE (rate) et de nos poumons, puisque c’est la saison rattachée à l’élément AIR.

Lire plus
illustration De l’eau, de l’eau !… où est le feu ?

C’est certain, il pleut !… On est en hiver, le ciel est gris, il fait froid, on a envie de rester chez soi, au coin du feu… Bien sûr, c’est un cliché, mais en même temps une évidence que lorsqu’il fait froid dehors, on cherche la chaleur dedans et vice versa… toujours cette loi des contraires, qui est à l’oeuvre en permanence au plus profond des cellules, et jusqu’à la pointe des cheveux… Au fait, comment vont vos cheveux ? et vos ongles ? savez-vous qu’ils dépendent du bon état de vos reins ? Et donc de l’eau qui circule dans votre corps, alors ok, il pleut dehors, mais les rivières, les lacs, l’océan qui se trouvent dans vos paysages internes, comment circulent-t-ils ? Et ce feu qui devrait vous réchauffer, est-il présent ? Y-a-t-il suffisamment de buches dans la cheminée ?… fume-t-elle ?

Toutes ces scènes de vie courantes vous enseigne que vous êtes responsables de vos propres films… et qu’en plus vous les vivez dans votre corps !

Alors je vais vous donner quelques images à visualiser pour consolider, ou rétablir un équilibre essentiel à votre bien-être, celui de l’eau et du feu…!

Bien entendu, les éléments ne sont jamais véritablement séparés les uns des autres, mais ils ont des rôles plus ou moins actifs selon la saison. En hiver donc la terre est en pleine réceptivité, et fait des réserves d’eau pour le printemps et l’été. Il vous faut imaginer que le soleil qui ne réchauffe pas vraiment le ciel pâle et souvent rempli de nuages au-dessus de nos têtes, se retrouve en pleine activité au centre de la terre, de notre terre, de notre rate, pour donner un feu ardent, qui soutiendra tout notre organisme, s’il en était besoin. L’été et l’hiver sont donc des amis qui ont signé un pacte ! En été c’est l’eau qui nous rafraichira en nous désaltérant !

Lire plus
illustration 2014 : Et si elle était justement ce "devenir" qu'on attend ?

Une absence voulue, non voulue, c’est ainsi que mes articles se sont espacés ces derniers temps, et remplacés par des actions « non visibles » mais efficaces pour faire VIVRE justement le Qi-Gong dans le sens où je l’utilise, et où je l’enseigne : toujours renouvelé, toujours plus surprenant, tout en se basant sur une connaissance profonde de la nature, de nos différentes résistances, et de toutes nos infinies possibilités !

J’en suis de plus en plus convaincue, on est, en nous, très puissant !

Mais il nous faut passer tous par des routes qui nous sont propres pour finir par le reconnaitre : « la vie est pleine de ressources, EN NOUS »

Là.. dedans ! N’entendez-vous pas battre ce coeur ? .. Ah, oui, mais on ne le comprend pas, du moins pas toujours ! Les émotions nous pincent, grincent, crient… Mais on ne les comprend pas ! Et si on voulait bien apprendre ? Oui, c’est possible, à tout âge, de découvrir qu’on est « vivant », des magiciens(nes), mais sans baguettes, perdus(es) dans un monde qui ne fait pas de cadeau.. Ok, on est fatigué(e), énervé(e), crispé(e)… On en a marre de se battre contre des moulins à vents, on veut changer, oui, on veut changer, mais on se trompe de sens… on veut « trouver » un amoureux, une amoureuse, qui nous comprenne, un travail qui nous rende riche sans nous épuiser, des gens sympas… Tout faux ! Ils (elles) ne sont jamais au rendez-vous ! et on s’énerve encore, on est encore plus en colère ! Mince ! rien ne change… Forcément ! Tout est en nous ! Depuis le temps qu’on nous le raconte !

Et si c’était vrai ?

Allez, on y va ! On va s’y mettre ! Oui, je peux vous accompagner, oui, je peux vous proposer des « recettes », des exercices merveilleux, des pratiques de joie, d’amour, de paix, oui, je vous assure que « ça marche » !! Le Qi-Gong est un chemin extraordinaire qui oeuvre sur tous les plans de notre petite personne !

2014 est une année de REALISATION !

Allons-y ! Je continue la route en vous proposant prochainement des cours en ligne.

En nous souhaitant une belle participation à toute cette pratique qui nous emmènera ensemble à dépasser bien des obstacles !

Je vous tiens au courant, bien entendu, des dates de lancement. Dites-moi dès maintenant si cela vous intéresse !

Nous travaillerons sur nos impasses et difficultés diverses, en utilisant aussi les idéogrammes du Yi-King. Passionnant !!

Un petit exercice en attendant sur l’eau, en utilisant cette méthode :

Se placer debout, les mains sur Tan tien, (bas ventre), les genoux déverrouillés, le dos droit. La respiration est calme.

On ouvre devant soi les mains, qu’on écarte pour les placer sur les côtés, paumes face à la terre. Je ressens l’énergie monter en moi, et quand je m’en sens remplie, alors je les tourne vers le ciel, en les remontant sur les côtés jusqu’au dessus de la tête, en les regardant, nuque « cassée ».

Quand vous ressentez que vous êtes rempli de ciel, alors descendez en retournant vos mains vers la terre jusqu’à la poitrine, où vos mains se touchent par le bout de vos doigts, les avants-bras parallèles au sol. Vous descendez alors vos mains jointes jusqu’à la terre en ondulant. jouez avec l’eau, en faisant le mouvement de l’infini, faites-le monter et descendre, et terminez les mains sur Tan tien..

Vous avez dessiné le dessin de KAN l’eau, l’insondable… Très d’actualité !

Comment vous sentez-vous ?… Moi très bien !!  Nouvel an Chinois en avance… ? Tous mes voeux…

Lire plus
illustration Si la tristesse m’était contée…

Je la choisirais en automne !

C’est vraiment la saison qui incline à la nostalgie… Les feuilles tombent en tourbillonnant et recouvrent sous la pluie les allées des jardins, les trottoirs, tous les endroits où elles peuvent s’entasser avant qu’on les ramasse, qu’on les balaye, qu’elles disparaissent… Elles nous rappellent que tout est éphémère sur terre, et cela nous rend triste !

Alors que les feuilles, elles, ne sont pas tristes ! Elles passent, c’est tout !

Quelle sagesse !

Lire plus