Image L’Energie transforme !

Sujet toujours aussi passionnant que celui de la transformation ! Car qu’on le veuille ou pas, tout bouge, tout se transforme, et si on accepte d’accompagner cette transformation d’une manière positive elle va amener des expériences bien meilleures à vivre.

Donc connaitre les cycles des saisons, les mouvements de la lune, le passage des planètes dans nos organes, et du soleil dans nos os, ressentir le lever et le coucher du soleil sur le lac calme de nos sentiments apaisés, regarder en spectateur la furie d’une colère s’éteindre avec la douche d’eau glacée envoyée avec vigueur par l’ami intérieur, procure la plus grande des joies !

Mais c’est un choix ! Un choix d’intention. Car le Qi Gong est une préparation. Choisissez une pensée que vous souhaitez intégrer à votre expérience. Par exemple « maintenant je m’ouvre à ma propre puissance et je vais me ressentir en pleine forme, enthousiaste et plein(e) d’amour! »

Comme vous le savez, nous sommes à la fin de l’hiver, et le printemps se prépare à faire sortir de terre toutes ses plus belles oeuvres.

Dans le Qi Gong que je vous propose pour enrichir votre terre, cette »mère » porteuse du monde, vous allez vous positionner les pieds légèrement écartés, mains sur tantien, (3 doigts sous le nombril) et commencer à respirer en vous balançant d’avant en arrière, avec une respiration courte et haletante. Vous rentrez et sortez le ventre, sans tenir compte de savoir si c’est sur l’inpiration ou l’expiration. Votre corps sait de quoi il a besoin.

Par contre vos mains le sentent, et quand vous expirez vous envoyez une pulsion dans vos bras qui s’ouvrent et se ferment, tout en gardant les mains sur tantien.

Cette action permet au ventre d’interagir avec la poitrine – les poumons et le coeur – et d’envoyer plus d’oygène au cerveau. Le diaphragme et la gorge en tant que portes, permettent un courant montant et descendant excellent pour tout le corps.

Cela crée un mouvement où les aines et les genoux, ainsi que les chevilles participent à l’ondulation.

Doucement vous pouvez pencher la tête d’un côté et de l’autre, entraînant un ensemble rotatif latéral, qui vous amènera à ressentir une libération, et un grand sentiment de bien-être.

Asseyez-vous ensuite, dans le silence pour continuer et capter, sans mouvement externe, l’Energie interne. Vous pouvez alors percevoir si un endroit de votre corps a besoin d’un peu plus de souffle. Et le lui apporter, sans bouger.

« maintenant, je me sens tout(e) puissant(e), en peine forme, enthousiaste, et pleine d’amour » !

Si ça n’est pas le cas, recommencez l’exercice, jusqu’à ce que vous le soyez !!