Image Le Qi des plantes : le pissenlit

Parmi les plus remarquables relations de l’être humain avec les différents règnes, celle qu’il a installé avec les plantes est très mystérieuse, et en même temps extrêmement efficace. C’est une médecine à part entière que la terre nous offre à profusion, et nous ignorons, malheureusement trop souvent à quel point elle est simple et directe.

En ce qui concerne , la richesse de mère nature se répand à profusion dans les champs et les jardins, nous prodiguant à volonté tous ses bienfaits.
C’est un plaisir de la vue, de l’odorat et du goût, sans parler de l’ouie par le chant du vent sur les feuilles des arbres, et la fine ondulation des pétales de fleurs.

Le pissenlit : une plante pour vous calmer lors d’une affection des yeux – fenêtre du foie.

Son surnom “charriot du soleil” en dit long sur sa fleur, couleur jaune vif, mais aussi sur ses proprétés assainissantes, tout autant des reins que des yeux, en clarifiant la vue. A utiliser en décoction, ou en usage externe. Elle est souveraine aussi pour l’insuffisance hépatique, l’hépatite chronique, la cirrhose, urée, la goutte, excès de cholestérol, constipation, obésité, cellulite, acné, herpès, furoncles, varices, conjonctivite aiguë, eczéma.

C’est une plante vraiment commune, que tout le monde connait, mais que peu de personnes utilisent. Elle correspond pourtant tellement bien à l’énergie du coq, qui chante et envoie son cocorico se propager dans le vent.  Quand la fleur est fanée,  c’est sous notre souffle qu’elle fera s’envoler  notre intention de réaliser notre souhait ! C’est une vieille coutume, qui prend sa source dans une connaissance ancestrale, que la superstition a remplacée pour qu’elle perdure ! Et sa marche !.. Essayez !

Saviez-vous que chaque graine d’une fleur est habitée par un déva ? Cet être invisible si actif à oeuvrer pour nous, avec intelligence et amour. C’est probablement la raison de l’efficacité de leur médecine. Comme l’explique si bien Eileen Caddie, fondatrice du centre de Findhorn (voir le documentaire France 5 sur la Fondation Findhorn en Ecosse). Car chaque fois que vous regardez une fleur, “on” vous regarde ! Et si vous en prenez conscience, vous vous sentirez rapidement en présence d’une relation différente, plus profonde. C’est cela aussi le Qi !