Image Le principe vital ou Yang Sheng

Le principe vital contient en lui-même ce qu’il signifie, puisqu’il s’agit de tout ce qui constitue la circulation de la vie dans nos organes, alimenté par le fameux QI qui se retrouve dans tout le corps.

Dans la Chine ancienne on appelle le principe vital “Yang Sheng”. On lui joint aussi le mot Gong pour signifier la nourriture.  Dans le Qi-Gong, ce mot n’a pas tout à fait le même sens et signifie davantage chemin, méthode. Mais tout cela se tient !

Le chemin de cette énergie se fait partout, mais principalement en empruntant des canaux, ou ce qu’on appelle des méridiens.

Il serait long et compliqué de vous expliquer, en énumérant les distinctions de fonction de tous les méridens, ce qui caractérise la médecine chinoise, et ce n’est pas mon propos ici. Il existe d’excellents livres sur le sujet, qui pourront vous renseigner !

Je préfère parler du principe vital sous l’angle d’un regard plus chamanique, en traversant l’aspect élémental, ou animal qui nous constitue sous forme extrêmement subtile, et qui rejoint tout autant le Qi, et le yang sheng.

Mais là ce sont des images qui aparaissent, en scène de vie, que l’on peut changer, pour améliorer un état d’être.

Par exemple, dans cette saison automnale, c’est le tigre qui aparait dans son aspect félin, et que l’on peut voir rôdant, ou couché, bondissant ou sur le recul, en fonction de l’attitude interne adoptée en vous, et qu’il est nécessaire de changer selon ce que vous souhaitez : action, non action ?

C’est passionnant, et réellement réalisable. Un expérience à tenter !